Vadrouille

Vadrouille à la Côte Basque : Hossegor

5 octobre 2015

Au nord, Hossegor

Pour commencer à vous raconter notre Vadrouille à la Côte Basque, nous allons dans un premier temps nous intéresser à son extrême nord : Hossegor
Même si Hossegor ne fait pas partie du Pays Basque, mais plutôt des Landes, le détour vaut assurément le coup d’oeil.

A Hossegor, y a du sport !

Hossegor est un haut lieu du surf, du fait des grandes plages de sable fin et surtout grâce aux vagues énergiques.
Amis non sportifs, préférez un entrainement physique avant d’aller draguer Dame Nature !

Les rouleaux, les vagues, tout pour le surf– La plage d’Hossegor, Coeur de voyou –

Pour les « poltrons », prétextez une balade romantique autour du lac et après, allez faire trempette dans des eaux nettement plus rassurantes…

Eaux calmes, balades– Le lac, Coeur de voyou –

Par ailleurs, bon nombre de sports nautiques extrêmes y sont pratiqués, tels que la pêche !
En dehors de toute plaisanterie, le lac vaut le coup d’oeil. La grande boucle qui en fait le tour est parfaite pour méditer et nous a aidé à trouver le repos en début de vacances. Il fût la gâchette sur laquelle nous avons appuyé, après ce déclic (bang) les sandalettes ont pris toute leur importance…
Une caravane aux abords du lac vous aidera à vous rassasier après cette longue marche. Il est donc possible de ne pas s’y ennuyer même sur plusieurs jours, tout comme le coeur de ville.

Du sport, mais pas que…

Nous avons apprécié déambuler au coeur de toutes ces boutiques qui sont parfois atypiques. Pour ne citer que ceux qui nous ont tapé dans l’oeil : Stepart qui distille des vêtements designés par des artistes ou des graphistes, Popup Store Local Designers quant à lui écoule des créations d’artistes-illustrateurs ou de créateurs avec un penchant pour les locaux. A ce petit jeu, c’est réussi ! Le chauvinisme paye…

Quand midi a sonné, voir un peu plus, tant nous avons exploré de long en large cette cité bien famée, nous nous sommes dégourdi les papilles. C’est au Café Bleu que nous avons trouvé le repos ainsi qu’un petit casse-croûte coloré et fait maison comme on l’aime !

Bagel trop bon– Le Bagel bleu du Café Bleu, Coeur de voyou –

Autant vous dire que ce bagel nous a requinqué comme il faut. Il nous a tellement recharger la pile que nous avons pu passer la seconde et tomber, un peu au pif, sur cette fresque réalisée par Steven Burke. Véritable ode aux Landes, elle reflète selon nous l’emprise que les mains peuvent avoir sur nos personnalités et notre envie de révolte. Vous n’avez rien compris et c’est bien vrai, parce qu’en fait, ça ne sert à rien de le lire, il faut le vivre. C’est le propre de l’art…

Graffiti de Steven Burke, Wonder Landes– Fresque Wonder Landes par Steven Burke, Coeur de voyou –

Quand la soirée s’annonce…

Il faut savoir que quand on croit en avoir fini avec Hossegor, et bien, il y a toujours un rebondissement ! C’est ainsi que nous nous avons échoué en fin d’après-midi dans la zone Pédebert. Un peu à l’écart du centre et pas facile à trouver si on ne la cherche pas, la zone Pédebert est une indomptable que nous avons tenté de maîtriser ! C’est ainsi que pour récompense, nous avons siroté une limonade et thé glacé, tous deux maison, chez All Good : un concept-store branchouille, un truc qui donne envie d’y retourner. Nous avons également pu profiter des échoppes Collective SoulMaison Désillusion (imaginée et rêvée par un surfeur) et Wasted Talent Boutique. Encore une fois, il y en tant d’autres qu’il est possible de s’y perdre toute une journée…

Boissons fraiches-Tout est bon à Hossegor, All Good, Coeur de voyou-

Hossegor, c’est fini !

Vous l’avez compris, Hossegor transpire le plaisir de vivre et est une excellente mise en bouche avant d’attaquer le coeur du sujet : la Côte Basque.
Le prochain épisode vous emmènera à Bayonne, une ville rayonnante et pleine de charme.
A lire…

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire