Moeurs

Un dimanche brumeux

9 janvier 2017

Dame nature nous couvre d’un voile blanchâtre

Une brume hivernale

Hier était un jour où lorsque je me suis levé et après avoir ouvert les volets, je me suis rendu compte que le soleil ne brillait pas sur notre Côte d’Opale adorée. Je me suis alors dit que tout était fichu. Mais c’était sans compter cette incroyable volonté de tout surmonter, que nous avons tous en nous, que j’ai pu apprécier cette épreuve saisonnière, ce dimanche brumeux…

dimanche brumeux– Un couple sur la plage embrumée de Boulogne sur mer, Coeur de voyou –

Un matin, un peu comme les autres

La journée a donc commencé par un petit déjeuner gourmand fait de chocolat chaud et de brioches cuites au feu de bois de la non moins réputée Boulangerie de Selles. C’est bien grâce au marché du samedi matin que nous avons pu commencer la journée de cette manière si délicate !

La suite s’est déroulée le long de la promenade où le général trône avec fierté. Nous l’appelons, ici comme en Argentine, San Martin. Aux férus d’histoire, je délègue les clés du savoirs au bon vieil internet afin d’assouvir vos envies culturelles…

En ce qui me concerne, le Général et sa promenade, c’est ce qui suit !

Statue du général San MartinLa promenade San MartinLa promenade sous la brume hivernaleLe bord de la promenade– La promenade San Martin, un dimanche d’hiver à Boulogne sur mer, Coeur de voyou –

Le sable sous sa couverture argentée

La balade s’est poursuivie le long de la plage en direction des lions de mer qui nous attendaient, à la fraiche, dans l’eau de Nausicaà.

La plage de boulogne sur mer– Le quai des brumes, Coeur de voyou –

Sur le port de Boulogne sur mer

En direction du Pont Marguet, nous avons rencontré un, puis deux et enfin trois princes des mers. Ces goélands et grisards entachés assuraient le spectacle à tous bons badauds dont nous faisions partis ce dimanche matin.

goéland sur le port de boulogne sur mergrisard boulonnaisgoéland boulonnais– Goélands et grisard boulonnais, Coeur de voyou –

Un repas mérité

Maman Ruffian avait concocté une blanquette de veau à sa manière, il n’en fallait pas moins pour réchauffer nos coeurs engourdis par cette douceur hivernale en ce dimanche brumeux. S’en est suivi la galette des Rois à la frangipane, elle aussi sorti des fourneaux de maman, accompagné d’un excellent jus de pommes Jonagold bio du Domaine de Moismont du fin fond de la Baie de Somme.

La blanquette de veau à mamanGalette des rois à la frangipane– La blanquette de veau et la galette des rois de maman Ruffian, Coeur de voyou –

Un après-midi comme on les aime

L’après-midi fût quant à lui bercé de tranquillité. C’est au chaud à la maison, entouré de musique et de ma Gredine, à écrire ses lignes que je l’ai comblé, en attendant un autre dimanche brumeux où je n’aurai qu’à me lever…

Et vous, qu’aimez-vous faire lorsque le soleil n’est pas à votre rendez-vous ?

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre Made in Faro 11 janvier 2017 à 8 h 23 min

    Eh bien, comme toi ! J’aime aller m’aventurer dans cette brume et y faire des photos 🙂
    Et comme je suis fan de blanquette de veau et de la brioche de Selles (Non mais quelle tuerie !!!), ça représente un peu le dimanche parfait 🙂

    Meilleurs voeux et Bonjour à Céline 😉

    Manon

  • Laisser un commentaire